ÉLAGAGE

Voir... [+]

Nouveau seuil ABF

→ Nouveau seuil Architecte ABF pour particuliers, voir... [+]

Voir toutes les dates [+]










Conseil Municipal :
10 janvier 2018 à 20h00

Les ordures ménagères

La redevance incitative

La redevance incitative, ça marche !

Depuis 2006, la Communauté de communes  de Bléré-Val de Cher a mis en place une redevance incitative pour les déchets ménagers et cela fonctionne bien.

Seules 25 intercommunalités en France, ont osé passer à ce système.

En 2ans, nous sommes passés de 270 kg de déchets ménagers, produits par habitant, à 176 kg, soit une diminution totale de 1200 tonnes de ces déchets sur l’ensemble des 14 communes de la communauté de communes (19 500 habitants).Ceci c’est grâce à l’effort de tous et nous ne pouvons que nous en féliciter.

1200 composteurs individuels ont été distribués, une partie de vos apports en déchetterie a pu être bien valorisé, nous avons amélioré le tri des « sacs jaunes », toutes ces actions permettent de maîtriser l’ensemble des coûts, votre TRI est donc efficace.

Certes il n’existe pas de système qui satisfasse tout le monde, cette redevance a pu apparaître plus chère pour certains, pour d’autres au contraire un peu moins, mais en tout cas, pour tout le monde elle est plus juste, puisque calculée (pour sa part variable), sur la quantité de déchets effectivement produits et non plus sur une approximation, abondée ou pas par le budget communal, ou sur une valeur locative pas toujours représentative de la production de déchets.

Mais notre action à tous n’est pas terminée, les lois qui découlent du « Grenelle de l’environnement » ont institué de nouvelles taxes, et notamment la T.G.A.P. (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) mise en place dès 2009  à hauteur de 13 €uros par tonne de déchets enfouis (nous en enfouissons 2500 tonnes par an pour la CCBVC), taxe qui passera à 40 €uros en 2014, et à hauteur de 4€uros par tonne de déchets incinérés (nous en incinérons 2000 tonnes par an pour la CCBVC), taxe qui passera à 8 €uros en 2011.

Il nous faut donc à tous continuer nos efforts, TRIER n’a jamais été synonyme de baisse des coûts, c’est une utopie de le croire, mais TRIER c’est à coup sûr maîtriser ces coûts.

Plus nous TRIONS, mieux nous TRIONS, plus nous maîtriserons ensemble les augmentations liées à l’élimination des déchets. TRIER, c’est aussi moins de passage de camions, moins d’enfouissement, moins d’incinération, c’est donc moins de CO2 produit également. Continuons à BIEN TRIER, il le faut.

Nous allons dans nos déchetteries, mettre en place d’ici la fin de l’année, une filière de récupération de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), puis nous lancerons une étude d’optimisation de nos 3 déchetteries, afin d’améliorer leur fonctionnement. Nos actions se poursuivent.

Enfin j’accuse, j’accuse toutes ces personnes sans gêne qui  ne se privent pas de déposer leurs ordures n’importe où, près des containers à verre et à papier, sur le bord des routes, dans les poubelles des aires de pique-nique, les fossés et j’en passe. Certes ils gagnent peut-être à court terme quelques €uros de levées en moins, mais cela coûte plus cher à l’ensemble de la collectivité, donc à nous tous.
(Article écrit en 2008, mais toujours d’actualité)

Ordures ménagères

 Services gérés par la Communauté de communes Bléré Val-de-Cher

Ramassage hebdomadaire le jeudi matin (à sortir mercredi soir).
En cas de jour férié, le ramassage est décalé d’un jour.
Obligation : Bacs à ordures, couvercle fermé, ou sacs identifiés

Tarification
La Communauté de communes de Bléré Val-de-Cher a choisi la redevance incitative dès 2005, la plaçant ainsi dans les 25 premières collectivités françaises à mettre en place un système incitatif pour les ordures ménagères. Après quelques années d’expérience, aujourd’hui le mode de tarification est le suivant :
1. Une part fixe couvant l’ensemble des frais fixes liés au service : passage de la benne devant chaque foyer chaque semaine, gestion des déchetteries, gestion du tri sélectif des emballages ménagers. Le montant de cette part fixe a été fixé à 120 € par an pour les foyers individuels (soit 60 € par facture semestrielle).

2. Une part forfaitaire, représentant 10 levées par an (soit 5 levées du 1er avril au 30 septembre et 5 levées du 1er octobre au 31 mars). Cette part forfaitaire est due par tous les foyers. Son coût est fonction du volume de la levée.
Bac 120 L. 24 €. (Pour 10 levées incluses)
Bac 240 L. 48 €. (Pour 10 levées incluses)
Cette part forfaitaire couvre donc le coût d’élimination du contenu de 10 levées de votre bac à ordures ménagères par an (ou de sacs pour les cas particuliers).

3. Une part variable, à partir de la 6ème levée semestrielle (1er avril – 30 septembre et 1er octobre – 31 mars)
Bac 120 L. 2,40 € la levée (supplémentaire au forfait semestriel de 5 levées)
Bac 240 L. 4,80 € la levée (supplémentaire au forfait semestriel de 5 levées)

En cas de surplus de production d’ordures ménagères, des sacs marqués au nom de la CCBVC sont en vente à la mairie.
Attention : aucun sac non marqué ne sera enlevé.

Pour en savoir plus
N’hésitez pas à vous adresser au service Ordures ménagères de la Communauté de communes.
Tél : 02 47 23 58 63. Fax : 02 47 30 81 00.



Réunions de conseil municipal
le 1er mercredi
de chaque mois à 20h00


Mairie de Cigogné

1 place de la mairie
37310 Cigogné

Tél. 02 47 57 83 16

courriel : mairie.cigogne@wanadoo.fr

Ouverture du secrétariat :

Mercredi 9h-12h et 14h-18h
Vendredi 9h-12h et 14h-18h

Permanence maire
Mercredi de 10h00 à 12h00 et sur RDV


Site officiel de la Mairie de Cigogné - 1 place de la mairie, 37310 Cigogné - Tél. 02 47 57 83 16

Mentions légales - Plan du site - imagidee, création web